Les ateliers de co-conception créatifs sont le cœur de la démarche de design thinking. L’intérêt de ces ateliers est de croiser les visions, expériences ou statistiques liés à un sujet précis, puis d’animer les échanges et réflexions vers l’émergence de solutions collaboratives et créatives.

L’organisation est assez simple : on regroupe l’équipe projet côté prestataire (l’agence de design), et l’équipe projet côté client. Un facilitateur est également présent pour animer, arbitrer et fluidifier les échanges entre les différents partis.

Ce facilitateur peut être un membre de l’agence de design ou un intervenant extérieur : un consultant ou un écrivain par exemple, ou tout autre profil ayant une valeur intéressante pour le projet (vous souhaitez traiter des problématiques humaines, tentons un thérapeute !).

Les ateliers ont une durée variable : d’une demie journée à une journée entière. Au delà d’un jour, la concentration des participants diminue, ce qui rend l’exercice moins intéressant. Pensez aussi au fait que vos collaborateurs ont leur propre planning ! D’où l’intérêt de définir une série d’ateliers, ayant chacun sa thématique.

Quels outils pour mener un workshop d’intelligence collective ?

Avant toute chose, il est important de rassurer tout le monde avant la tenue d’un atelier. Beaucoup de participants se mettent la pression car ils ne savent pas vraiment où ils vont. Même si on peut le comprendre, nous devons vous faire prendre conscience que vous avez les informations dont nous avons besoin : vous êtes au contact de vos clients et de votre secteur en permanence ! La clé pour l’intervenant est simplement de réussir à activer les bons leviers pour que vous puissiez nous livrer les bonnes indications. Et vous vous rendrez compte que vous en savez bien plus que vous ne le pensez !

Pour vous faire transpirer du cerveau, nous avons nos techniques. Rassurez vous, la science a évolué depuis l’époque du KGB, et préconise de la douceur et de la bienveillance. Le jeu par exemple, qui tient une place très importante parce qu’il tend à briser la glace. Dans une ambiance conviviale, on s’y retrouve toujours ! C’est d’ailleurs pour cela qu’on commence souvent les ateliers par des jeux d’analogie par exemple.

Viennent ensuite les outils plus sérieux (c’est maintenant que vous allez transpirer), dont voici une liste non exhaustive :

Ces termes ne vous évoquent rien ? Pas de problème, nous sommes là pour vous aider à décoder ces mécaniques nouvelles. Parce qu’un atelier, ça se prépare avant tout pour vous. Et avec vous de préférence.

Tous ces ateliers de co-conception peuvent nous servir à challenger un grand nombre de sujets, tels que l’ADN d’une marque, sa stratégie de communication, l’arborescence de son site web ou sa ligne éditoriale.

On peut également pousser ces moments d’introspection sur des sujets liés à la stratégie commerciale, au recrutement, à l’organisation interne ou aux process d’une entreprise… Les ateliers collectifs n’ont, par leur nature, aucune limite !

Chez Fantassin, le workshop créatif est un réel outil pour améliorer nos process internes.
Creative WordPress Maker