Développement de la plateforme HOVTA

Dernière (ou presque) phase de votre projet digital : le développement web. Alors là, accrochez vos ceintures parce qu’on va parler code et techniques de sioux. Et ça va saigner !

Souvent perçu comme incompréhensible par le commun des mortels (tout ça à cause de quelque lignes de code et de quelques représentants aux odeurs corporelles un peu prononcées), ce métier est en fait très accessible, et passionnant.

Les fondamentaux du code

Parce que bon, il est bien gentil le designer à vous proposer des sites super beaux et des applis bien pensées. Mais à moins de vouloir en faire des posters, il faudrait peut-être les faire vivre ces belles choses, non ?

Avant tout, il faut savoir que 70% d’un travail de développement web est invisible. Le travail de fond est important, tout comme la manière de penser l’architecture du projet.

Contrairement au design, un développement de mauvaise qualité ne se verra pas forcément au premier regard. Il se révèlera au moment où vous souhaiterez faire évoluer votre produit ou enrichir les fonctionnalités existantes. Vous aurez alors affaire à la question de la dette technique (c’est tout pareil qu’en finance, mais avec la technique). Pour résumer, une demande d’évolution sur un développement initial de mauvaise qualité peut exiger la refonte partielle ou complète du projet. Pas drôle, non. Et cher.

Tout ça pour dire qu’il est important que le(s) développeur(s) web soient impliqués dès le lancement du projet.

Et quand on parle d’avant projet, on pense bien à toutes les étapes initiales : la constitution du cahier des charges, les ateliers stratégiques, le travail d’expérience utilisateur, le design graphique

Chez Fantassin, nous mobilisons nos développeurs dès le début car leur expertise enrichit grandement les projets. N’oublions pas qu’en agence web, un développeur a souvent une âme (oui, ils en ont une) de créatif ! Le métier a d’ailleurs bien évolué pour inclure certaines problématiques d’expérience utilisateur (l’accessibilité ou l’animation par exemple).

Bon, du coup le développement avec WordPress ça se passe comment ?

Développer un site ou une application mobile, c’est de la méthode. On réfléchit tout d’abord à la structuration des informations, conjointement avec l’équipe de conception. Ensuite, on attaque l’intégration dite « front-end » : c’est la « mise en code » de la maquette graphique du produit/site.

Développement du site de Rocket-Labs

L’intérêt de cette étape est bien sûr d’obtenir un rendu fidèle aux écrans validés, mais aussi d’enrichir les pages grâce à des animations ou des détails destinés à peaufiner l’expérience. Ces micro-animations sont par exemple très utiles lorsqu’on veut développer une expérience utilisateur stimulante sur le produit.

Une fois l’intégration terminée (ou bien durant cette phase), on peut débuter la mise en place du système qui vous permettra de gérer les contenus de votre site : on appelle ça un CMS, pour « Content Management System ».

En tant que WordPress Ninjas Master ++, on vous conseillera naturellement cette solution (WordPress hein, pas les ninjas). Malgré les contre-arguments (souvent très discutables) qu’on peut trouver sur la toile, ce CMS reste une solution très souple, évolutive, leader sur son marché, et qu’on peut facilement rendre très robuste (il faut juste savoir faire).

Une fois le système WordPress en place, nous convertissons l’intégration HTML/CSS en thème WordPress sur-mesure. Au besoin, nous pouvons également développer des plugins spécifiques pour répondre à des problématiques particulières.

N’hésitez pas à venir vers nous si vous souhaitez une démonstration approfondie des possibilités sur le CMS WordPress, nous n’aurons pas de mal à vous convaincre !

Joffrey

Ça y est ! Votre site est (presque) prêt.

Votre CMS est installé et le thème du site est développé. C’est l’heure d’intégrer tous les contenus (textes, médias…) à votre site web.
Pour cela, une version « en développement » du site est mise à votre disposition sur nos serveurs. Nous en profitons pour vous former à l’outil, vous assister dans l’intégration des contenus (ou dans leur création, mais ça c’est une autre histoire) et vous laisser prendre vos marques.

À ce stade il n’y a pas de risques : le site n’est pas public, vous pouvez donc faire des erreurs et apprendre à maîtriser l’outil. Pendant ce temps, on en profite pour optimiser le travail technique et débugger l’ensemble (avec votre participation). Objectifs : rendre le site performant et le préparer en terme de référencement.

Ces optimisations techniques pour le SEO (référencement naturel) font partie de la prestation de base Fantassin. Elles peuvent aussi être poussées suite à la réalisation d’un audit SEO par exemple !

Nous y sommes (pour de vrai cette fois).

Design : check. Développement : check. Contenus : check. Mettons votre site en ligne ! Attention toutefois, c’est maintenant que tout commence. Parce que votre site ne va pas vivre tout seul (ce serait trop facile).

Il aura besoin d’être mis à jour avec du contenu frais, révisé, et de prendre toute sa place dans votre écosystème digital ! À vous de jouer 😉


design et développement wordpress : le duo gagnant pour nos clients