Fantassin pattern
Édito

Créativité plurielle, internet matériel, et regard original sur les municipales : nos 10 clics de février 2020

Même pendant les mois les plus courts, on trouve de quoi nourrir la curiosité, et combler les onglets de son navigateur avec du contenu de qualité.

Et comme on ne sait jamais vraiment par quoi commencer, on va jouer la carte de l’auto-promotion en vous proposant une conférence pour aider les entrepreneurs à valoriser leur singularité.

L’idée de cette conférence est venue d’une conversation avec nos amis de l’Institut International de Coaching Humaniste, et du constat que l’ADN d’une entreprise, ses valeurs et tout ce qui compose son identité, tout ce qui la rend unique, était une matière sous-exploitée, voire ignorée dans la stratégie et la communication des entreprises.

Et comme il nous semble que définir clairement ces éléments, les vivre pleinement en interne et les faire vivre en externe était un bon levier de développement, on vous donnera quelques clés pour le faire la 26 mars !

Inscriptions gratuites seulement sur réservation auprès de info@iich-coaching.com

Expérience multi-sensorielle

On avait déjà mentionné Karma Fields quand notre développeur Jonathan nous avait initié à l’art du VJ, et présenté leur travail qui mêle son et vidéo dans un univers généré par du code informatique et des algorithmes.

C’est peu de dire que les résultats sont particulièrement impressionnantes, et on aimerait pouvoir prendre l’avion pour Los Angeles le 14 mars, et assister à cette soirée au cœur de leur univers, à 360 degrés.

Mais comme on ne pourra pas répondre présent, on se console avec ce titre rageur et cette vidéo qui fait un peu mal aux yeux mais qui est une expérience à part entière.

L’art de l’illustration

L’illustrateur Ale Giorgini n’a certes pas inventé le style de la ligne claire anguleuse qu’il développe dans son travail. Pourtant, il y apporte une touche personnelle qui parvient à un superbe équilibre des formes et de leur imbrication faussement géométrique.

Et ça se traduit aussi bien sur le web que dans un cadre ou sur un produit.

L’internet des câbles et des commutateurs

Bon, la vidéo date pas d’hier, mais comme on s’en est servi ce mois-ci, on s’est dit qu’on pouvait se permettre de lui donner un nouvel élan.

Si vous lisez ces lignes, c’est que vous avez un accès à internet. Que votre terminal se connecte quelque part. Mais concrètement, matériellement, c’est quoi internet ?

Tout ça pour dire que même si internet, c’est notre métier, on est bien content que quelqu’un d’autre s’occupe des infrastructures.

Du code et des humains

Et puisqu’on parle de notre métier, on a eu envie de partager avec vous le blog « Je suis un dev », qui est un bon moyen de se rendre compte de certaines réalités du métier de développeur pour ceux qui en sont éloignés, autant que pour ceux qui voudraient se lancer dans ce métier et ceux qui l’exercent.

Surtout, il arrive à poser un regard à la fois critique et construit sur la situation présente des développeurs, sur les préjugés qui l’entourent, et tout ce qui pourrait la faire évoluer dans le bon sens.

On recommande la lecture des articles sur la situation des femmes dans le secteur, sur le marché du travail des développeurs, et pour les professionnels, sur ce qui fait une bonne équipe de développeurs.

Les élections municipales vues par les citoyens

Tant qu’on est à parler de représentation médiatique de personnes qu’on ne voit pas souvent sur les télévisions françaises, on tenait à saluer l’initiative de StreetPress, qui pour sa couverture des campagnes municipales, a ouvert ses colonnes à cinq jeunes recrutés sans condition de diplôme, pour leur permettre de parler de leur ville et d’enjeux souvent oubliés par les campagnes politiques.

C’est sincère, c’est volontaire, c’est ancré dans le quotidien et on a hâte de lire la suite.

Le coin anglophone

Un article particulièrement pertinent de Wired sur la manière dont la « culture du travail » de la Silicon Valley s’est exportée à d’autres secteurs d’activité. Sur comment les open-spaces ont fleuri un peu partout, autant que d’autres éléments transformant l’équilibre travail-loisirs-vie privée, en intégration des loisirs et de la vie privée au sein du cadre de travail.

Heureusement, le monde de la tech n’a pas toujours connu le même succès, comme le rappelle The Verge avec son classement des plus gros échecs de cette industrie au cours de la décennie passée. L’occasion de se souvenir une dernière fois de Google+, de Pono, du Windows Phone, mais aussi de nous mettre face à notre aveuglement dans les cas de Theranos, de l’abandon du concept de vie privée ou de celui de neutralité du net.

Enfin, pour ceux qui s’intéressent dans le détail à l’actualité américaine, on recommande fortement la newsletter NextDraft, qui sélectionne chaque jour de la semaine dix sujets et des articles finement choisis, en les présentant avec des titres en jeux de mots qui rendraient jaloux Libération, et un sens de l’humour souvent bienvenu.

Et pour un tweet de plus

On conclura en validant chaque mot de ce tweet, qui célèbre la créativité heureuse, celle qui n’a d’autre sens que de réveiller quelques sourires et attendrir les cœurs.

Merci de nous avoir lu jusqu’au bout, et rendez-vous dans un mois pour une nouvelle sélection de liens !