Parce que l’apparence est aussi une question technique, parlons un peu des thèmes WordPress (ou templates). Sous ce vocabulaire musical se cache la structure qui définit le rendu visuel et la présentation de votre site WordPress.

Autant dire que c’est important, et que ça doit être intimement lié à votre identité graphique et à ce que vous voulez présenter (on ne débarque pas à une convention de comptables en portant un costume de super-héros, c’est mal vu…).

Certains thèmes WordPress sont gratuits, et peuvent parfaitement remplir leur rôle si on s’accommode de leurs graphisme très standardisé et de leur manque de flexibilité. Ceux qui sont disponibles sur www.wordpress.org/themes ont été validés par la communauté WordPress, et répondent donc à ses exigences techniques.

On trouve également des thèmes payants, commercialisés en masse sur des sites spécialisés. Ils ont souvent les défauts de leurs avantages : pour être fonctionnels et adaptables, pour répondre au plus large éventail possible de cas de figure, ils proposent 4892 fonctionnalités qui ne serviront jamais. Et comme quand un restaurant propose une carte à rallonge, même si on trouve un plat à son goût, il y a de grandes chances qu’il vienne du congélateur d’une centrale d’achats.

C’est pourquoi chez Fantassin, on préfère vous créer un thème unique, personnalisé selon vos besoins. D’abord parce que c’est toujours mieux de savoir qu’on a été écouté, entendu, considéré, et qu’on a un outil qui répond spécifiquement à nos attentes. Un outil où, en suivant nos techniques secrètes, la technologie se met au service du design. Où le développement donne vie à une identité graphique, et où les animations améliorent l’expérience de l’utilisateur.

Plus prosaïquement, travailler nous-même la matière, cela nous permet surtout d’être sûrs que la veille technologique a été assurée, et que le thème a été conçu en fonction des dernières évolutions de WordPress, respecte les standards d’accessibilité, et le tout sans dette technique. Compatible avec les meilleurs plugins, avec des blocs de contenus spéciaux, y compris pour valoriser un commerce en ligne. À la pointe de l’efficacité.

Vous voulez en savoir plus ? Pour que cette efficacité soit optimale, on utilise des frameworks, soit des outils conçus par des développeurs pour des développeurs, qui permettent de travailler plus rapidement (beaucoup plus), et de réduire le nombre de tâches répétitives. Il en existe plusieurs (Sage, Timber, Genesis…), qui ont chacune leurs spécificités.

Nous utilisons Timber car elle nous permet de suivre au mieux la méthode MVC : Model, View, Controller. C’est un motif d’architecture logicielle particulièrement adapté au design d’interfaces graphiques web, grâce à sa grande modularité.

Pour faire simple, imaginez-vous dans une salle de cinéma, où, en fonction des réactions du public, le réalisateur pourrait ajouter ou retirer des scènes en temps réel et sans interrompre la projection. Ce cloisonnement permet une meilleur prise en compte des logiques métiers et une plus grande adaptabilité. C’est également la meilleure façon de pouvoir effectuer des modifications, ajouts, mises à jour facilement, et d’intervenir sur n’importe quel aspect sans bloquer les autres.

C’est donc garantir la fluidité des évolutions de son site internet, augmenter considérablement sa durée de vie, et rentabiliser son investissement sur le long-terme. Et c’est encore mieux avec un peu de maintenance personnalisée !

Joffrey Jochum Interactive Art Director

Travailler avec WordPress ne signifie pas forcément réduire la création de son site à un thème graphique standardisé et linéaire. Le sur-mesure est pleinement compatible avec WordPress, on vous le prouve quand vous voulez !

Joffrey

Creative WordPress Makers