Quel est l’intérêt de mettre en place un multisite ?

Comme son nom l’indique, le multisite est une infrastructure technique qui permet de rassembler plusieurs sites au même endroit. C’est un moyen particulièrement efficace de gérer ses sites WordPress et de mutualiser les éléments qui les font fonctionner.
À certaines conditions, bien sûr. 

Quand on gère plusieurs sites, on peut vite se noyer sous les identifiants et les mises à jour. Sans compter que jongler entre plusieurs interfaces, c’est le meilleur moyen de faire des erreurs et de perdre du temps. Bref, quand on gère plusieurs sites, on ne demande qu’une chose : le moyen de les rassembler pour faciliter leur administration.

Quand tous ces sites sont propulsés par WordPress, il existe un moyen pratique pour entretenir et alimenter l’ensemble de ses sites sous une seule interface : le multisite.

Comment fonctionne un multisite WordPress ? 

Dans tous les cas, un site propulsé par WordPress fonctionne avec trois groupes d’organes vitaux : le système, le thème et les extensions. 

Le système gère les fonctionnalités de base de la gestion du site et de l’organisation des contenus. Le thème définit la manière dont les éléments du site vont s’afficher sur les écrans, et les extensions proposent toute une variété de fonctionnalités additionnelles. 

Dans le cas d’un multisite, on définit un site de référence, dont les composants servent de base à l’ensemble des sites du réseau (appelons le le site “Master”). Son système, son thème et ses extensions constituent en quelque sorte la configuration par défaut des autres sites. 

Puis on construit une stratégie d’adresses URL pour définir l’architecture du multisite : le site Master est accessible via l’adresse de référence (http://www.site.com), les autres peuvent être accessibles via des sous-domaines (http://carrieres.mon-site.com) ou bien de manière plus traditionnelle (http://www.mon-site.com/carrieres). Enfin, un site du réseau peut aussi avoir une adresse URL externe (http://www.rejoignez-nous.com par exemple). 

Une fois la structure technique en place, il existe différentes manières de tirer parti du potentiel d’un multisite. 

Comment exploiter un multisite ? 

Un réseau de sites centralisé regorge de possibilités pour faciliter la gestion et l’entretien de l’ensemble des sites, mais aussi pour améliorer leurs performances ou encore pour mettre en place des stratégies de communication ambitieuses, portées par plusieurs sites aux identités cohérentes et complémentaires. 

Les avantages sont multiples : 

  • Une interface unique et centralisée pour l’administration de tous les sites.
  • Une mutualisation d’éléments techniques : un seul thème à créer pour plusieurs sites, un écosystème d’extensions dont peuvent profiter tous les sites, etc…
  • Une maintenance centralisée et donc une optimisation des coûts d’entretien des sites.
  • Quand on met en place une évolution sur un site, tous les sites du groupe en profitent.

Pourtant, la solidarité entre les sites n’est pas nécessairement totale, et chacun d’entre eux peut vivre avec son identité propre et de nombreuses spécificités : 

  • On peut créer différents styles pour un même thème (soit dans le code du thème global, soit en créant un thème enfant pour un site en particulier), et créer par exemple une palette de couleurs différente pour chaque site. 
  • On peut gérer les utilisateurs de chaque site du réseau indépendamment : un éditeur de votre site produit ne pourra pas éditer votre site RH, par exemple. 
  • On peut également activer des extensions pour certains sites et pas d’autres.

Le multisite présente donc un potentiel énorme quand on doit générer des sites dédiés à différentes parts d’une activité : c’est la solution idéale quand une entreprise doit disposer à la fois d’un site vitrine corporate, d’un site de ressources internes, d’un site pour la promotion de ses évènements, d’un site dédié à un produit ou une prestation spécifique, d’un site dédié au recrutement et à la marque employeur… 

La mise en place d’un multisite permet dans ces cas de déployer un véritable écosystème web qui repose sur une identité de groupe forte, une image de marque cohérente, et une gestion facilitée. 

Bien sûr, son fonctionnement global appelle également une approche différente que pour un site unique ou plusieurs sites indépendants. 

Les points de vigilance pour un multisite

Pour optimiser le fonctionnement d’un multisite et vraiment dévoiler son potentiel, il faut l’envisager comme un ensemble lié, et non comme une somme de sites séparés les uns des autres. 

Il faut donc prêter une attention particulière à plusieurs aspects : 

  • La stratégie d’URL doit être anticipée (en tenant compte d’éventuels projets de sites multilingue) pour créer une structure cohérente et éviter un lourd travail de redirections.
  • Les extensions ne doivent pas être activées par défaut sur tous les sites : celles qui sont utiles sur un site ne le sont pas forcément sur un autre. Les ressources mobilisées doivent toujours être reliées à des besoins bien identifiés. 
  • A l’inverse, en termes de conception, chaque évolution doit se penser dans une logique de réseau de site, et non pas dans le contexte d’un seul besoin à un moment donné. Les projets de développement doivent donc faire l’objet d’un examen plus minutieux. 

Mais tous ces points de vigilance sont en fait aussi une opportunité pour déployer des stratégies web de grande amplitude, pour donner corps à une image de marque riche et bien articulée autour de sites complémentaires !

Ce qu’il faut retenir

  1. Un multisite permet de centraliser la gestion et la maintenance de plusieurs sites au même endroit
  2. Un multisite présente de nombreuses possibilités de mutualisation d’éléments techniques entre les différents sites
  3. Un multisite permet de garder une cohérence d’image de marque entre différents sites d’un même groupe